Ce 31 octobre 2016 de 9h à 12h30 (heure de Genève), le Togo sera examiné par le mécanisme de l’Examen Périodique Universel (EPU) de l’ONU. Le processus de la mise en œuvre des recommandations devrait commencer dès maintenant. C’est pourquoi CICREDHO engage la réflexion à travers une Table Ronde.

UNE TABLE RONDE POUR ENGAGER LA REFLEXION

Le Centre International de Conseil, de Recherche et d’expertise en droits de l’Homme (CICREDHO) a initié avec le Centre d’Etudes Juridiques Africaines (CEJA) et l’Espace Afrique International, une Table Ronde qui se tient ce 31 octobre 2016 à la Maison des Associations de Genève, Salle René Dumont, de 18h à 20h30. Cet évènement vise à aborder dès l’examen la réflexion sur le cadre de la mise en œuvre des recommandations.

UNE TABLE RONDE POUR INSPIRER LA SOCIETE CIVILE

La mise en œuvre des recommandations EPU est une étape aussi fondamentale que délicate. Elle requiert de la part des acteurs impliqués non seulement de la créativité mais également une vision cohérence globale axée sur l’action, l’efficacité et l’effectivité.

La présentation principale est intitulée « Défis relatifs à la mise en œuvre des recommandations de l’EPU Togo : quelques pistes de réflexion ponctuées de bonnes pratiques ». Elle sera inspirée notamment par le Guide Pratique Examen Périodique Universel Plan de mise en œuvre des recommandations et des engagements élaboré par l’Organisation Internationale de la Francophonie.

UNE TABLE RONDE POUR QUE PERSONNE NE SOIT LAISSEE DERRIERE

L’ensemble des recommandations adressées au Togo sur différentes problématiques devraient être articulées, rassemblées, regroupées et intégrées. Personne ne doit être laissée derrière dans le processus de mise en œuvre qui a besoin d’une volonté politique affirmée de la part du gouvernement togolais.

 

Pour aller plus loin

  • Flyer de la Table Ronde
  • Appel de la société civile pour la mise en œuvre des recommandations